a

CIE Rapport d’activités 2019

4
Valipac

“Grâce au monitoring des déchets industriels, nous disposons enfin d’un aperçu correct de la collecte sélective réalisée par les entreprises. Il s’agit d’une étape importante dans l’évolution vers plus d’économie circulaire. Coresponsabiliser toutes les parties concernées constitue, à cet égard, une autre condition essentielle.”
Francis Huysman – Managing Director Valipac

Monitoring des déchets industriels

RAPPORTAGE

  • Toute la Belgique (global)
  • Par Région
    • par zone
    • par secteur d'activités
  • Hautement qualitatif

CALENDRIER


2017
1er rapportage (benchmark)

2018
2e rapportage (identification possibles améliorations)

14 flux de déchets

Nous sommes depuis lors à mi-chemin de la période d’agrément de Valipac et nous enregistrons de belles avancées. Un domaine s’est avéré plus compliqué que prévu, plus précisément, lors de la cartographie de l’ensemble des filières de recyclage.

Ceci résulte de la décision de la Chine en 2018 de fermer ses frontières aux déchets plastiques provenant d’Europe. Ce qui a sérieusement perturbé le marché international du commerce de déchets (trading), en entraînant notamment un rush sur les installations européennes de recyclage. Même si le marché du trading s’est quelque peu rétabli en 2019, les filières de recyclage restent toutefois moins stables que par le passé et le suivi des flux occasionne plus de travail qu’auparavant. Nous sommes convaincus que nous surmonterons cet obstacle et que nous obtiendrons, pour la fin de la période d’agrément, un aperçu clair de l’ensemble des filières de recyclage.

Le problème ne se pose heureusement que pour une part restreinte des déchets plastiques industriels. Pour 84,9% de ces déchets, le recyclage a lieu soit au sein de l’UE, soit dans une filière contrôlée, hors de l’UE, et constitue une certitude absolue.

La CIE veut être sûre à 100% que toutes les quantités reprises dans les chiffres, ont été effectivement recyclées et ce, dans de bonnes conditions. En l’absence de certitude absolue pour certaines preuves de recyclage, par précaution, nous ne comptabilisons pas les tonnages concernés dans les résultats.

La CIE pense que l’avenir du recyclage des déchets d’emballages industriels réside aussi au sein de l’Europe. Nous devons dès lors nous efforcer de maintenir le recyclage à proximité, voire, si possible, en Belgique.